L'AURICULOTHÉRAPIE

L'auriculothérapie est une technique réflexe qui s'effectue au niveau du pavillon de l'oreille, se voulant diagnostique et thérapeutique, mise au point par le Dr Paul Nogier, dans les années 1950.

En effet, le pavillon de l'oreille représente un fœtus inversé (tête en bas). La stimulation ou l'inhibition de ces points réflexes va avoir une action à distance dans bien des domaines différents.

La découverte d'une correspondance entre le pavillon de l'oreille et certains organes du corps a permis de réaliser une cartographie des points réflexes.

Le thérapeute repère les points à traiter grâce à un palpeur à pression ou un détecteur électrique. Puis, il traite les pathologies évoquées par le patient.

3 techniques sont envisageables, choisies en fonction de la zone de l’oreille à traiter :

  • L’insertion d’aiguilles stériles, que le patient garde environ 15 minutes.

  • La pose d’ASP, aiguilles semi-permanentes, que le patient garde entre 3 et 15 jours, parfois plus. Cela permet de renforcer l'efficacité du traitement.

  • L'utilisation d'un courant électrique sur le ou les points détectés. Recommandé pour tout patient qui ne veut ou ne peut être piqué, ou chez les enfants.

Durée du traitement:

  • La plupart du temps, le nombre de séances nécessaires est assez réduit.

  • Parfois, l'effet ressenti est immédiat.

Pour des pathologies chroniques le patient doit compter le nombre de jours pendant lesquels il est soulagé. Le jour où la douleur revient signe l’arrêt d’action de l’auriculothérapie. Cela donne alors la période d’action du traitement et la fréquence des consultations.

 

THÉRAPIE D'ACTIVATION DE CONSCIENCE OU HYPNOSE MÉDICALE

À la question : "Qu'évoque pour vous le mot hypnose ?" Très souvent la réponse est : sommeil profond, perte de contrôle de soi, état de soumission, amnésie....

Rien de tout cela n'évoque l'hypnose thérapeutique ou hypnose médicale. Bien au contraire, l'état hypnotique est, pour le patient, une activation de la conscience.

Pour entraîner ce processus d'activation de la conscience, le thérapeute va accompagner le patient dans l'évocation d'un souvenir d'apprentissage au cours duquel il utilisera métaphores et suggestions. Au préalable, un but à la séance sera défini.

Dans ce processus, le patient devient réceptif à la suggestion, cette dernière peut alors permettre des états de modification du comportement, du métabolisme ou de la circulation dans le système nerveux. Ces modifications entrainent des restructurations à effets thérapeutiques.

Cet outil thérapeutique convient pour toute personne, quel que soit son âge, en souffrance physique ou morale.

Son efficacité est aussi reconnue dans les problèmes d'addiction, les troubles du sommeil, les troubles du comportement alimentaire...

 

LES RÉFLEXES ARCHAÏQUES

Les réflexes archaïques sont des mouvements primordiaux, présents dès notre conception jusqu'aux trois premières années de la vie de l'enfant.

De la succion de son pouce in utero à l'acquisition de la marche, ces réflexes accompagnent l'enfant puis disparaissent avec la maturité de son cerveau. Ces réflexes ont permis à l'enfant d'acquérir l'équilibre postural, intellectuel mais également émotionnel développant sa faculté à gérer les situations de stress.

L'absence ou la mauvaise intégration de ces réflexes est à l'origine d'un "parasitage" du corps de l'enfant puis de l'adulte entrainant des difficultés lors des apprentissages (cognitif, physique, émotionnel) et/ou des difficultés relationnelles.

Un travail basé sur la prise de conscience et sur l'activation de ces réflexes archaïques à améliorer permet leur intégration. Les trois sphères cognitive, physique et émotionnelle sont conjointement rééquilibrées permettant à l'enfant ou l'adulte d'accéder à tout son potentiel.

Tarif et durée des différents soins : voir la page Consultation.

© Anne GARRIGUES, ostéopathe à Fontainebleau, 2017 - Contact - Mentions légales

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now